Un séjour sans avoir de billet retour ? Voici nos recommandations

Voyager avec un billet d’avion en aller simple peut parfois engendrer des complications. Il existe cependant des solutions qui vous empêcheront d’acheter des billets retours qui ne vous seront d’aucune utilité.

Les problèmes liés au billet en aller simple

Lorsqu’un étranger décide de se rendre dans un pays, les autorités locales prennent des dispositions pour l’empêcher de s’y installer clandestinement. Le meilleur moyen pour cet individu de prouver qu’il ne compte pas rester éternellement est la présentation d’un billet de retour ou de continuation vers un autre pays. Même si la présence de ce type de billet ne peut empêcher une personne de rester même après l’expiration de son visa, c’est le seul moyen valable accepté par les compagnies aériennes. En l’absence de billet retour, les compagnies aériennes pourraient refuser de vous embarquer, car ils ne souhaitent pas payer les frais de votre rapatriement en cas de soucis. Ce qui signifie que même si vous prévoyez de quitter le pays en bus en vue d’économiser, on pourrait malgré tout vous refuser le vol. Ces vérifications de billet de retour sont cependant aléatoires et dépendent de la compagnie ou du pays dans lequel vous vous rendez.

Pourquoi voyager avec un billet sans retour ?

Plusieurs raisons peuvent vous amener à effectuer un voyage sans billet de retour. Vous pouvez par exemple avoir planifié un voyage économique en achetant un billet moins cher vers un pays. De là vous partirez ensuite en bus ou en voiture vers votre véritable destination. De plus, si on achète à l’avance un billet retour, on sera contraint de respecter les délais imposés par ce billet pour éviter de le gaspiller. Ce n’est pas toujours pratique étant donné qu’il est possible que le délai de notre séjour s’allonge imprévisiblement. Il est même possible de ne pas avoir d’idée précise quant à l’éventuelle date de retour. Voyager avec un billet sans retour n’implique donc pas toujours le fait de vouloir migrer clandestinement. Pourtant, la preuve de sortie de territoire ou de continuation vers un autre pays est obligatoire, peu importe vos intentions.

Les solutions pour obtenir une preuve de sortie

Le fait de présenter un billet retour auprès d’une compagnie aérienne suffit comme preuve que vous allez effectivement sortir du territoire. Cependant, il est déconseillé de fabriquer une quelconque contrefaçon de billets d’avion, car il est facile de vérifier l’authenticité du soi-disant billet. Le moyen le plus simple est d’acheter un vrai billet remboursable. Pour éviter d’acheter effectivement le billet, il est conseillé de lire attentivement les conditions de remboursement. Ce choix reste malgré tout peu avantageux à cause du risque de non-remboursement. Il est de ce fait préférable d’acheter un vrai billet retour au prix le plus bas possible. Mais ce procédé ne sera efficace et économique que pour un simple trajet. Si vous prévoyez de passer plusieurs fois à l’aéroport, vous aurez des charges budgétaires supplémentaires conséquentes. Il en est de même pour l’achat d’un billet de sortie vers un autre pays, vous perdrez en liberté. La meilleure solution actuelle est la location de billet de retour. Certaines agences offrent une preuve de sortie valable pendant 14 jours pour seulement 19 €, disponible immédiatement ou par réservation.