Des souvenirs qui vous coûteront chers

Les voyages, quels délices ! Si vous avez prévu de partir au moins une fois cette année, vous devez être impatient ! Vous avez travaillé tellement dur pour vous offrir ce moment de break…Et vous rêvez de pouvoir rapporter divers objets de vos vacances pour vous faire plaisir mais aussi pour consoler un peu ces amis qui n’ont pas pu partir, eux. Mais il est très important de savoir quels sont les objets, articles et marchandises que vous pouvez emmener dans vos valises. En effet, et cela est surtout valable dans les pays non membres de l’Union européenne, il existe des objets qui sont soumis à restriction et dont l’importation est soumise à des limites, financières bien sûr, mais quantitatives aussi. Vous n’aimeriez certainement pas vous trouver à enfreindre des lois d’un pays qui vous a accueilli à bras ouverts et qui vous a permis de savourer vos congés ? Donc, il vaut mieux rester dans la légalité et pour vous en assurer, rien de tel que de vous renseigner au mieux. D’ailleurs, tous les détails sont consultables en ligne sur le site de la douane française.

Un peu de sable et de coquillages ?

On pourrait penser que rapporter un peu de sable et de coquillages de ses vacances estivales ne peut faire de mal à quiconque. Quoi de plus innocent que ces petits objets de la nature, récupérés au gré de ses promenades ? Et pourtant, dans certains pays, cela est interdit. Vous pourriez vous dire que vous ne ramenez pas d’espèces animales protégées, des végétaux ou des minéraux précieux et surtout, que vous ne vous trouvez pas dans des lieux classés Patrimoine naturel de l’humanité par l’Unesco. Vous n’avez pas séjourné à Galapagos certes, mais des lois protègent ces végétaux et ces minéraux. Dans le but de protéger l’écosystème local, des lois vous interdisent de ramasser ce qu’il y a sur les plages et de les emporter dans vos valises. Autrement, vous risquez, non seulement des amendes qui peuvent atteindre des sommets mais aussi des peines de prison. Triste fin de voyage, vous ne pensez pas ?

En Islande et en Sardaigne

Malgré des réglementations bien claires et maintes fois répétées, les douaniers saisissent, pratiquement tous les jours, des touristes qui enfouissent dans leur sac de voyage des morceaux de corail ou quelques bouts de roche volcanique et des coquillages du célèbre Archipel des Galapagos. Si vous passez des vacances en Islande, la loi interdit de rapporter n’importe quel objet prélevé dans la nature locale, tout cela entre dans le cadre de la protection des ses paysages naturels, ses plaines volcaniques et ses aires de nidification. En Sardaigne, la loi est encore plus sévère. Le fait d’emmener avec soi du sable et des coquillages est perçu comme un acte criminel. En cas d’infraction, l’amende oscille entre 500 et 3 000 euros. Si les plus de 10 millions de touristes qui s’y rendent chaque année respectait cette loi, cela contribuerait grandement à la préservation de la nature.