Ce que vous devez savoir sur le Djibouti avant d’y aller

Djibouti se trouve à 5 588 km de Paris et le vol Paris-Djibouti se fait en 9 h temps. Il existe bien sûr un décalage horaire par rapport à la France, qui est de + 2 h en hiver et + 1h en été. L’aéroport où vous allez atterrir n’est qu’à 10 min du centre, car il est situé seulement à 7 km de là.

Informations pratiques sur le pays

Dans l’enceinte de l’aéroport, vous pouvez procéder à la location de voitures si vous souhaitez explorer les coins et recoins de Djibouti. Mais ce sera une voiture sans chauffeur, donc, à vous de conduire partout où vous souhaitez vous rendre et dans ce cas, la présence d’un guide sera peut-être utile. La sécurité ne pose pas de problème particulier là-bas, toutefois, lorsque vous partez en expédition dans des lieux assez lointains, veillez à avoir des jerrycans d’essence, des pneus de rechange et beaucoup d’eau potable. Toujours sur place, vous pouvez faire des changes, c’est, évidemment, plus sécurisé. Sinon, sachez que vous pouvez prendre un taxi ou un minibus pour vous rendre au centre-ville, la liaison se fait en permanence.

Soyez prudent (e)

Bien que le pays soit suffisamment sécurisé, aussi bien dans la capitale que dans les provinces, évitez de vous aventurer sur les pistes de l’intérieur du pays seul(e). Mais surtout, ne quittez, sous aucun prétexte, les pistes principales qui sont les plus fréquentées. Le fait est qu’il peut se trouver des mines résiduelles sur certaines pistes, restes du conflit civil qui y a éclaté dans les années 90. Dans tous les cas, il vaut mieux que vous vous renseignez auprès des autorités locales sur les pistes sûres et d’ailleurs, vous devez vous présenter au poste français de Weah pour tout déplacement à l’extérieur de Djibouti, à l’aller comme au retour. Informez de votre date et heure probables de retour, c’est une mesure de sécurité qui vous sera bénéfique le cas échéant. Maintenant, si vous voulez vous dorer sur la plage, rien ne vous y empêche tant qu’il fait jour, mais ne restez pas après la tombée de la nuit sur celles de Dorale et de Khor Ambado à partir de 16 h. Si vous voulez faire des excursions en bateau, une très grande prudence est de mise puisque la piraterie maritime y sévit encore.

Y entrer

Pour entrer dans le territoire djiboutien, un visa est obligatoire et pour l’obtenir, il faut vous rendre à l’ambassade du Djibouti à Paris et payer la somme de 20 euros. Vous aurez alors droit à 90 jours de séjour et votre voyage doit se faire dans les 3 mois après que vous ayez obtenu votre visa. La bonne nouvelle, l’e-Visa de transit peut être obtenu en ligne, il coûte 12 US$ et l’e-Visa de court séjour simple entrée est de 23 US$. Quant à votre passeport, il doit être valide pendant encore 6 mois après votre date de retour et sachez qu’on exigera la présentation de votre billet de retour.